jeudi 23 février 2017

La cuisine ouverte ?


Histoire de mode, les gens, on dirait, veulent aujourd'hui, des cuisines ouvertes !

Toutes ces émissions déco qui sont pléthore faussent, modèlent, uniformisent et dépersonnalisent le goût de chacun ( vive le made in China et le meuble hic et ah ! ) hélas je mets plus de cœur à la chine et aux inanimés qui ont toujours des dessous chics et du bois de velours. Ces bois qu'on abandonne comme des moins que rien, de pauvres menuisiers piétinés et repeints !

Histoire de tout embrasser, l'œil avec le fumet, le poisson au salon, le poulet ivre à la chinoise et le bateau livre en canapé !  ... La cuisinière à l'américaine.

Mon âme désuète préfère les petites pièces séparées, le charme dans tant des "Pour vivre heureux vivons cachés". Vive les cachettes et les oubliettes oui !

Et ces petits retours qu'on fait avec ses mains, en refermant la porte, pour ne pas les gêner, tandis que l'on mijote, en musique éclairés, on pousse un peu la porte, histoire de partager ...

Et vous, racontez-moi !


29 commentaires:

  1. Question de mode, on a envie de vivre avec son temps...
    Je suis comme toi, chaque pièce bien chez soi ou chez elle :-)
    Mais dis-moi que nous tartines tu de bon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, je suis ouverte à tous les modes de vie ;)

      Parmi mes pâtisseries quotidiennes :) là il s'agissait d'un roulé à la framboise, tout simplement.

      Bisous gourmands en cuisine de vie Fifi !

      Supprimer
  2. J'aime bien entendre le sifflement de la cocotte minute mais suis toujours en admiration quand une femme cuisine devant moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cocotte minute ? Il y a longtemps que je ne l'utilise plus, mais je me souviens de mes années cocotte avec plaisir ;)

      Ainsi, tu regardes les femmes qui cuisinent, assis sur le bout de table, admiratif ... J'imagine bien le tableau !

      Supprimer
  3. Moi j'aime la cuisine ouverte sur la salle à manger, pour pouvoir cuisiner et discuter en même temps avec mes invités. Celui qui cuisine se sent moins exclu...Le travail d'évacuation a sans doute été super bien fait, aucune odeur désagréable ne persiste dans la pièce après la fête.
    Je ne reviendrais pas à l'ancienne formule. mais je comprends qu'elle ait encore son charme pour certains.
    Gros bisous belle âmie.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es une femme moderne ! :) Il y a longtemps que certains aiment ce mode d'ouverture sur les invités, pourquoi pas, je conçois que ça plaise.
      Finalement, j'aime que chaque pièce ait une fonction unique.

      Bisous pleins de charme, belle Célestine.

      Supprimer
  4. J'aime la cuisine ouverte
    à tous les plaisirs gourmands
    quand elle s'enferme à double tour
    pour conserver ses odes-heures
    en préparant des surprises
    au levain amoureux....

    Becsbecsbecsss qu'on-fit!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tout est bon du moment qu'on y mette le cœur.
      Qu'on aime tout ouvrir sur la vue ou qu'on préfère préparer pour faire la surprise ! la cuisine au cœur de la vie ... et le vin amoureux aussi !

      Bisous bien levés ! :)

      Supprimer
  5. Ouverte ou pas j'aime être dans la cuisine ! Je pense que c'est le coeur de la maison !
    Je t'imagine les mains dans la farine...
    Bises sucrées Bon week-end ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je viens de le dire, je le pense et le vis aussi moi qui y pense le plus clair de mon tant ...

      Très souvent les mains dans la farine chère Enie :) !

      Bisous moelleux !

      Supprimer
  6. Ouverte elle aère et agrandit le salon-salle à manger qui lui est attenant... la cuisine à l'américain permet le partage, mais souvent n'évite pas les odeurs...
    La cuisine séparée prend ses aises, à l'écart des autres pièces, et remplit sa fonction ....
    bisou Veronica

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à l'américaine.... pardon

      Supprimer
    2. Oui ma Den, on la fait comme on aime, comme on veut, comme on peut sa petite cuisine de vie ! L'essentiel, un bout de table, une cuisinière, quelques rangements et le bouquet de fleurs ! cadeau pour les yeux de tous !

      Bisous agrandis pour toi !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Comme c'est gentil ça ! Je vous remercie et vous êtes la bienvenue, Amandine !

      Supprimer
  8. Pendant plusieurs années, j'ai eu une cuisine fermée et depuis 2010, notre cuisine est ouverte sur le salon et la salle à manger. Je trouve très agréable pour préparer le repas et discuter. Ainsi, je me sens bien entourée.

    Recevez chère Veronica mes pensées chaleureuses.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi tout est possible ! sourire. Je conçois votre plaisir à partager et discuter dans le même temps, sans être isolée ...
      Je vais préparer mon gâteau du jour dans ma cuisine fermée, au salon la télé pourra fonctionner et moi j'écouterai la radio aux fourneaux :)

      Je vous embrasse, chère Denise.

      Supprimer
  9. la cuisine a toujours été un lieu de partage pour moi.Je vais enfin réaliser un rêve,une cuisine bar,avec plusieurs tables,qu'on pourra rapprocher pour les grandes tablées,on boira l'apéro au bar pendant que je dresserai les assiettes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau de réaliser ses rêves ... Je sais que le tien est grand mais que tu le vis de tes mains ( de vos mains habiles et talentueuses ) oh comme tu vas aimer vivre ces partages-là ... Je viendrai un jour visiter ton bar, ce sera alors notre bar atteint ... !

      Bisous grand ouverts !

      Supprimer
  10. Cuisine fermée, cuisine cachée ! J'aime l'effet surprise de mes plats épicés, aux effluves de notre île Rouge! Je chine les vieilleries qui viendront égayer tables, murs, jardins... Mais oui, les goûts et les couleurs ne discutent pas, l'essentiel c'est de trouver "son harmonie". Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui l'effet surprise ! la découverte et l'art de donner nos effluves rouges épicées ! et ma cuisine bretonne et l'Asie dans l'assiette et nos mets régionaux français, tout l'art d'aimer bien au chaud dans la cuisine fermée ;) Bien sûr, que chacune trouve son art mots nid, cuisine ouverte ou fermée !
      Je t'embrasse aussi !

      Supprimer
  11. Oui, je te raconte un peu ...

    Notre bois, enfant de l'écume et du vent, cadeau de la mer déposé sur la grève, doucement, aimante mère ....Nous y posons tant, nos verts de vain, nos livres, nos pinceaux, nos marchés d'haie-peace, la fringale de l'oiseau !
    Univers teinté aux crayons de cool-heures ...
    Chaume-hier où chante le papier, où se roulent des tissus, par-terre, sous l'herbe de nos pieds ...Je t'invite !

    Châle-heureuse-aimant : Sabine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'invites ? Avec plaisir, à l'occasion, je viendrai et nous partagerons ...
      Belle est ta cuisine de vie, dans l'authentique du bois de être et de donner ...

      Mais tu écris comme moi, je rêve !

      Je t'embrasse.

      Supprimer
  12. J'aime toutes les cuisines tant leurs lieux que leurs recettes. Elles incarnent notre vitalité depuis le plus petit âge et notre générosité.Elles changent en même tant que nous et ressemblent à leur cuisinier ou cuisinière, habitant du lieu-dit "Cuisine". Qui préférera de secrètes recettes, fermera doucement la porte rustique ou en contreplaqué. Qui souhaitera plutôt transmettre sa sagesse culinaire, écartera les murs... L'essentiel est d'y être bien. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est joliment dit ma Suzâme ! et juste.
      L'incarnation de notre vitalité, là où se concentre notre âme généreuse et offrante.
      Je conçois la cuisine, qu'elle soit ouverte ou fermée, comme lieu de don et de disponibilité. Qu'on cuisine seule, plus isolée ou au grand jour sur salon et êtres humains, on convie l'autre à ses mets, ou à s'aimer ...

      Ce sont des bisous rustiques que je choisis pour toi !

      Supprimer
  13. Ma cuisine est de bric et de broc(ante). De murs au vieux carrelage et plafond haut. Parfait pour y glisser un meuble ancien décoré de cerises en bois d'arbre... :))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la cuisine de Lou !
      de bric et de broc, ainsi va la mienne !

      En fait, ma première cuisine dans premier lieu de vie fut moderne ! à l'époque ça faisait rêver : l'ile eau centrale ...
      Mais je suis allée vers mon âme et mes goûts profonds et aujourd'hui, dans mon nouveau lieu de vie rustique, ma cuisine me ressemble davantage ( non non pas les mets qui n'ont pas changé, je parle de la déco ) elle est anglaise je dirais ! et je brique et je braque aussi ;) ce que je trouve et glane sur mon chemin, au fil de mes goûts de cœur ... Bon, je viendrais bien manger un bout dans la tienne un jour !

      Supprimer
  14. Pendant longtemps, ma cuisine a été toute petite et fermée. Depuis trois ans, nous avons sacrifié la pièce buanderie pour agrandir la cuisine, et maintenant la cuisine est ouverte sur la salle-à-manger. Comme cela, celui qui cuisine, (souvent mon mari) peut discuter et voir tout le monde tout en préparant les plats. Je n'ai aucun regret, je trouve cela plus convivial et sympa, mais tout est histoire de goûts. :-)
    Belle soirée à toi, Veronica. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir de lire vos agencements de vie ! Merci Françoise de cet aperçu qui me plaît ! Sacrifier sa buanderie, ce n'est pas rien ! ( ma mini pièce où tout mon linge s'allonge, se mêle et patiente ;) Vous avez bien fait ! et quelle chance d'avoir un mari qui cuisine ! ah ah.
      Mettre les pieds saoule à table, ce doit être chouette ! rires

      Belle nouvelle journée de vie à toi !

      Supprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !