vendredi 8 décembre 2017

Jamais d'eux sans toi ...



Souvent tu l'avais dite, cette phrase à labile
Comme si tu croyais à des mots qu'on prononce 
La fois où, ma foi dans cette imperfection des rêves qui s'en vont
Celle que tu avais quand tout recommençait et que tu y croyais
Parce que d'eux ces mots étaient nés
Des aimants
Faire haut, magnétiques
Si beaux
Toujours les m'aiment
Toujours nouveaux
Comme une belle rencontre que l'on n'oubliera pas et qui ne meurt jamais
Dans notre cœur dément.

Veronica B, 8 décembre 2017, en Haut mage aux aimants d'amour.



" Une beauté pour toujours. Tout passe. Tout finit. Tout disparaît.
Et moi qui m'imaginais devoir vivre pour toujours, qu'est ce que je deviens ?
Il n'est pas impossible ... Mais que je sois passé sur et dans ce monde où vous avez vécu est une vérité
et une beauté pour toujours et la mort elle-même ne peut rien contre moi. "

Une hosanna sans fin. Jean d'Ormesson

9 commentaires:

  1. Oui Veronica, deux aimants aimés, beaux comme des Dieux, comme des Pères, des bâtisseurs, des artisans, des créateurs.
    Jean d'O aux yeux si bleus fascinait ses inter-locuteurs... L'Idole de notre jeunesse envoûtait les foules. Tous deux attachants comme les derniers mots rédigés par Jean, constitueront "une hosanna sans fin" réjouissante, pleine d'allégresse... elle déchire l'air, l'en-chant-aimant, éclate, acclame et loue l'hymne animé, l'éloge qui célèbre les rameaux, la vie éternelle.

    Merci ma chère d'Âme des jolis mots et du Jardin toujours fleuri.
    Je t'en brasse.
    Den

    RépondreSupprimer
  2. Les mots se sont envolés de tous côtés cette semaine pour rendre hommage à l'un et à l'autre.
    Et les tiens sont merveilleux, comme toujours ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. La majesté de sa mort indique, que Jean d'Ormesson était une étoile vivante et éternelle. j'ai suivi lors de l'émission dernière de La Grande Librairie, quand sa fille montrait une feuille avec ses dernières paroles écrites , c'était émouvant.

    RépondreSupprimer
  4. Semaine chargée en adieux à deux êtres bien différents mais qui, chacun à sa manière, ont fait vibrer nos âmes. Merci de les honorer !
    Bises chère Véronica pour une belle semaine !

    RépondreSupprimer
  5. Bien belle bannière pour ton jardin d'automne ♥

    RépondreSupprimer
  6. Ode au crayon de papier choisit par Jean d'O.
    Tu as rejoint l'aube
    des âmes libres
    Au-delà du lit.
    O Jean d'O
    Dis-nous l'autre aile
    l'autre île, toi l'auteur
    éternel

    RépondreSupprimer
  7. Merci chère Veronica de vos mots toujours aussi délicats. C'est un bel hommage aussi bien pour l'écrivain que pour le chanteur.
    Belle semaine à vous, je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle émotion en écoutant ce Requiem d'Amour, Veronica. Quelle puissance des mots, de la musique, de l'expression. Je pleure à chaque fois que je m'en imprègne .
    Que de pleurs versés pour témoigner... et accompagner Johnny !
    Que d'émotions ressenties pour l'hommage solennel mais sobre rendu à Jean d'O, dans la simplicité de l'expression et du rendu, entre larmes et frissons vibrants.
    Merci à nouveau chère d'Âme.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
  9. C'est toujours aussi beau chez toi ma chère Véronica
    j'ai mis qq mots sur mon blog à ton commentaire
    Ta bannière est de toute beauté
    et ton écriture n'a pas changé
    L'Amour est partout toujours
    comme avant
    l'Amour est dans tes photos
    dans tes textes, dans ta musique
    et même dans tes silences
    Cela ne m'étonne pas du tout que tu aies rendu hommage à Johnny et à Jean d'Ormesson
    je comptais le faire pour Johnny mettre une chanson
    mais là je suis dans les deuils, dans les départs vers une autre vie
    Marcelle qui s'en est allée et sa petite Coquine qui la suivie
    même les chats meurent de chagrin
    J'ai regardé l'hommage à Johnny, une très belle cérémonie religieuse, des moments forts, de très beaux textes, une belle musique, j'ai pleuré comme toi

    Je ne t'ai pas oubliée ni toi, ni Toss, ni Nina ...

    Merci pour ce beau billet

    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer

Je recueille t'aime haut et te lis bien et beau ...
Merci pour ton charme en passage !